Plaque de cuisson vitrocéramique

Table de cuisson > Guides table de cuisson > Plaque de cuisson vitrocéramique
La plaque de cuisson vitrocéramique : pourquoi et comment la choisir ?

La plaque de cuisson vitrocéramique : pourquoi et comment la choisir ?

Que l'on soit plutôt amateurs de plats méditerranéens, friands de goûts du
terroir ou carrément amoureux des cuisines du monde, une bonne plaque
de cuisson est toujours la clef pour des mets réussis. Oui mais voilà, venu
le moment de la cuisson, avec la technologie qui ne cesse de se développer,
on a de quoi se poser des questions. Plutôt cuisinière à gaz, plaques cuisson
électriques ou plaque vitrocéramique ?Le confort moderne s'est rapidement
installé chez nous au cours du siècle dernier et nous a habitué depuis tous
petits à utiliser les installations à flamme. Mais le progrès continu sa marche
et nous propose de nouveaux outils pour faire mijoter nos petits plats.
Pourquoi donc la plaque de cuisson vitrocéramique nous fait reconsidérer
l'efficacité de nos installations d'antan ?

La vitrocéramique : un matériau singulier pour un confort indéniable

La vitrocéramique : un matériau singulier pour un confort indéniable

Utilisable comme surface plane lorsque vous ne cuisinez pas, la plaque cuisson
vitrocéramique est facile à nettoyer. Dans "vitrocéramique", vous entendez "vitro",
et c'est bien parce qu'au toucher, votre table de cuisson ressemble à une surface
en verre. Pouvant proposer un nombre variable de foyers, cet équipement peu
encombrant s'adapte parfaitement à tous les intérieurs. Le chauffage ultra-rapide
est par ailleurs une autre des particularités de cette merveille de modernité.

La vitesse à laquelle votre cuisson peut se faire est variable, dépendant du type
de plaque pour lequel vous optez. Cela traduit la diversité de produits disponibles
pour des bourses très différentes. Les plaques vitrocéramiques à foyer radiant
permettent par exemple d'atteindre des puissances de 2500 W, ce qui
correspondant à peu près à 600 degrés Celsius. Cette efficacité est rendue
possible par un réseau de résistances contenu dans une cavité dont la paroi
reflète la chaleur. Nous qui parlions de mijotage trouvons dans ce choix une
solution toute indiquée.

Les foyers halogènes, d'un autre côté, sont connus pour être plus performants.
Fonctionnant avec des lampes à filament de tungstène, là aussi encastrées
dans un ensemble réflecteur, ce type de plaque de cuisson sera beaucoup
plus adapté pour faire frémir rapidement de l'eau par exemple, ou pour la saisie
des aliments. Le contre-pied de cet avantage étant que les foyers halogènes
sont gourmands en énergie, attendez-vous à voir votre facture d'électricité
monter si vous en faîtes un usage intensif. L'idéal est de disposer d'une
combinaison de plaques vitrocéramiques alliant principalement des foyers
radiants à un ou deux foyers halogènes.
 

INFORMATIONS : Copyright © 2011-2020 Mentions légales
Table de cuisson