Plaque de cuisson vitrocéramique à foyer radiant versus halogène

Table de cuisson > Guides table de cuisson > Plaque de cuisson vitrocéramique à foyer radiant versus halogène
Plaque de cuisson vitrocéramique : foyer radiant ou halogène ?

Plaque de cuisson vitrocéramique : foyer radiant ou halogène ?

Plaque de cuisson vitrocéramique : foyer radiant ou halogène ?

Pour votre cuisine, il existe trois grands types de plaques de cuisson
fonctionnant à l’électricité : les plaques électriques, la table de cuisson
vitrocéramique et la plaque de cuisson par induction.

La plaque vitrocéramique est de loin la plus vendue, avec un excellent
rapport qualité-prix. Une vitrocéramique peut fonctionner selon deux
technologies différentes : soit une plaque de cuisson à foyer radiant,
soit une table de cuisson à foyer halogène, les deux pouvant être
combinées.

Découvrez-tout sur la plaque de cuisson foyer radiant versus
la plaque de cuisson foyer halogène.


Foyer radiant vs foyer halogène : résultats différents.
Une plaque vitrocéramique halogène monte plus vite en température :
elle est donc idéale pour les cuissons vives rapides, comme faire bouillir
de l’eau ou saisir un aliment (viande ou poisson).
Plus une plaque est rapide, plus elle consomme de l’énergie.

Le radiant offre une température constante : la vitrocéramique à radiants
est donc idéale pour la cuisson sur la durée, notamment pour mijoter.
Une plaque de cuisson foyer radiant consomme un peu moins qu’un
modèle halogène.
Pour un cuisinier souhaitant combiner différents types de cuisson,
l’idéal est donc d’avoir une plaque vitrocéramique mixte halogène/radiant.

Différences entre plaque vitrocéramique à foyer radiant et plaque à foyer halogène

Différences entre plaque vitrocéramique à foyer radiant et plaque à foyer halogène

Une plaque vitrocéramique est une plaque de cuisson en verre noir, résistant
à la chaleur jusqu’à 750 ° : c’est un matériau moderne et facile à entretenir,
compatible avec toutes les casseroles. Pour protéger le verre, elles sont
souvent limitées à une puissance de 2500 W pour 600°C en utilisation normale.

Radiant versus halogène : deux techniques différentes

  • Plaque de cuisson à foyer radiant :

Des résistances souvent circulaires, placées dans un matériau réfractaire,
chauffent sous l’action du courant. La chaleur est transmise aux aliments
à 80 % par conduction, contre 100 % pour une plaque électrique standard.
Les 20% restants le sont par rayonnement, d’où une plus grande efficacité.
La production de chaleur étant continue, la modification de la température
se fait principalement par la durée de ce temps de chauffe. Un modèle de
vitrocéramique ne peut contenir que ce type de foyers radiants.

  • Plaque de cuisson à foyer halogène :

Comme une ampoule à variateur, des résistances en fil de tungstène, placées
dans un matériau réflecteur, s’allument pour produire la chaleur : cette dernière
est renvoyée sous forme de rayonnement infra-rouge. La chaleur est
transmise aux aliments à 20 % par conduction et 80% par rayonnement, d’où
une plus grande efficacité et une action plus rapide que la plaque radiants.
La production de chaleur se fait par intermittence : la plaque s’allume et s’éteint
rapidement. Ainsi, plus la chaleur est importante, plus la lumière est donc rouge :
c’est un bon moyen de contrôle visuel. Un modèle vitrocéramique dispose
rarement uniquement de seuls foyers halogènes : il s’agit le plus souvent de
modèles mixtes combinant radiant et halogène.

Critères de choix plaque de cuisson foyer radiant - plaque foyer halogène

Critères de choix plaque de cuisson foyer radiant - plaque foyer halogène

  • Critères de cuisson :

Radiant et halogène correspondent à des types de cuisson différents. L’idéal
est donc d’avoir une plaque vitrocéramique combinant les deux. Les critères
reposent ensuite sur la puissance totale, le nombre de feux, les différents
programmes de cuisson, l’existence ou pas d’un mode booster, l’existence ou
pas d’une zone de cuisson extra-large.

  • Critères économiques :

Comparée à la plaque électrique ou à la table de cuisson induction, une plaque
de cuisson vitrocéramique radiant ou halogène possède toujours un bon rapport
qualité/prix à l’achat. Un feu halogène est souvent très légèrement plus cher à
l’achat et à la consommation, mais ils sont souvent combinés à un feu radiant.

  • Critères techniques :

Les nouvelles plaques de cuisson à foyer radiant ou halogène disposent de
nombreuses avancées technologiques : modes de cuisson multiple, touches
sensitives, système anti-débordement par arrêt automatique de la plaque,
système anti surchauffe avec ventilateur… Chaque plaque est adaptée aux
besoins de chacun et de son budget, tant il existe de nombreux modèles.
Incontournable des cuisines, la plaque de cuisson vitrocéramique séduit ainsi
cuisiniers amateurs et professionnels. Les plus perfectionnistes choisiront
une combinaison foyer radiant – foyer halogène, tandis que les moins pressés
pourront se contenter d’une plaque vitrocéramique à radiants.

INFORMATIONS : Copyright ¬© 2011-2020 Mentions légales
Table de cuisson